• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes

Rupture / Rebondir

Chantage au suicide de votre ex ou de votre partenaire

JPEG - 9.3 ko
Il me fait du chantage !

Afin que vous restiez ensemble ou de vous reconquérir si vous êtes séparés,ou tout simplement parce qu’il/elle est « trop mal », il/elle vous menace ou adopte des comportements à risque… Il cherche à vous culpabiliser et fait un véritable chantage affectif, un chantage au suicide. Cette perspective de tentative au suicide est lourde à peser pour vous. Comment arrêter ce chantage ? Comment se faire aider. Love Intelligence vous éclaire : Si vous subissez un chantage au suicide, il vous semble peut-être difficile de vous sortir de ce piège car vous vous sentez d’avance responsable s’il arrivait le pire. Cette situation peut aller jusqu’à vous empêcher d’avancer dans votre vie affective car vous craignez que si il/elle passe à l’acte vous aurez à porter ce fardeau toute votre vie.Comment faire pour se sortir de ce cercle vicieux ?

Du chantage affectif au chantage au suicide

Le chantage affectif est une manœuvre destinée à profiter des faiblesses ou de la sensibilité de quelqu’un. Cela consiste habituellement à inspirer à l’autre un sentiment de culpabilité et/ou de responsabilité morale. Cela est d’autant plus facile à faire lorsqu’on connait l’autre et qu’il nous est attaché par différents liens (mariage, enfants, parents). Le chantage peut provenir de la jalousie, par exemple : « ne vois plus cette fille ou je te quitte et ce sont les enfants qui vont trinquer », de la dépendance excessive : « si tu me laisses tomber je ne survivrai pas, je me jetterai du haut d’un pont », du désir d’obtenir plus d’attention : « si tu ne viens pas à ce diner familial, ça veut dire que tu ne m’aimes pas » ou de modifier le comportement de la personne victime du chantage : « si tu vois encore tes amis seuls sans moi, je te quitte car cela veut dire qu’ils sont plus importants pour toi que moi ».

Le risque suicidaire :

Bien que le suicide demeure un problème de santé publique, il s’agit d’un phénomène assez rare. En France les probabilités de se suicider sont approximativement d’1/3800pour les hommes et de 1/14000 pour les femmes. Le suicide est trois fois plus élevé chez les employés et les ouvriers que chez les cadres. Les chiffres les plus élevés concernent le secteur de la santé et de l’action sociale puis viennent ensuite les secteurs de l’administration publique.Les méthodes employées par les personnes sont l’empoisonnement médicamenteux, la pendaison, le recours à l’arme à feu et le saut d’un endroit élevé. La probabilité de se suicider est très faible, il faut bien la distinguer de l’idéation suicidaire qui est l’idée selon laquelle le suicide pourrait constituer une solution à la situation dans laquelle la personne se trouve et qu’il juge insupportable ou bien à la douleur morale et à la détresse qu’il éprouve. L’idéation suicidaire peut devenir envahissante lors de ce qu’on appelle des crises suicidaires.

Comment savoir s’il va passer à l’acte ?

Quelqu’un qui menace de se suicider a heureusement peu de chance de le faire. C’est une menace-réflexe : si vous annoncez à l’autre votre intention de le quitter, cela le renvoie à un vide intérieur insécurisant, il se sent perdu et ne pense pas immédiatement aux solutions pour passer à autre chose mais plutôt au meilleur moyen de vous garder et d’exprimer son désespoir.

Lire la suite de l’article :

  1. Du chantage affectif au chantage au suicide
  2. Va-t-il passer à l’acte ? Les multiples causes du suicide :
  3. Ruptures et tentatives de suicide :
  4. Les 4 conseils pratiques pour faire face à cette manipulation.

[({}|oui) Revenir à la liste des articles ]
 
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé