• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Le mot du psy : L’immaturité affective

Dans cette rubrique

>

Introduction

Bien des maux du couple ou de la relation homme-femme sont attribués par les psys à cette fameuse « immaturité affective ». Mais qu’entend-on par là ? Comment ces hommes et ces femmes, parfaitement intégrés socialement, peuvent croire que leurs difficultés à nouer des relations vient d’une forme d’immaturité affective ? Love Intelligence® vous éclaire. Avant d’en donner une définition, il est utile de se souvenir de sa première histoire d’amour, avec sa mère, et de sa première rupture. Car c’est à cette (...) Lire la suite
>

La première histoire d’amour… et la première rupture

L’état fusionnel La première histoire d’amour vécue par tout être humain est, tout bébé, la relation totalement fusionnelle avec sa mère. Pendant environ un an, la mère « souffre » de ce que l’on appelle « la maladie infantile de la mère », c’est-à-dire qu’elle ressent à peu près tout ce que ressent son nourrisson puis son bébé. Au cours de cette merveilleuse histoire d’amour, la mère et l’enfant, l’enfant surtout, vivent dans une sorte d’état de grâce où la dépendance est totale. « Je » et « tu » se (...) Lire la suite
>

La confusion des sentiments

Être amoureux n’est pas aimer Le « symptôme » le plus important et le plus révélateur de l’immaturité affective est le suivant : la personne croit en aimer une autre, mais ce n’est pas de l’amour. En réalité, elle confond être amoureuse et aimer. Cette confusion est malheureusement on ne peut plus répandue, d’autant plus que les manifestations subjectives (sensorielles) de cette émotion (cœur qui bat plus vite, impatience, désir sexuel, etc.) entretiennent ce malentendu. L’état amoureux Être amoureux (...) Lire la suite
>

Les mensonges de l’amour romantique

Car dans les amours romantiques, il y a certes du désir, mais la sexualité est interdite. Roméo et Juliette, pas plus que Tristan et Iseult n’ont consommé leur union… Que nous apprennent les romantiques sur l’amour ? Ils nous disent que, dès le premier regard, « ils » s’aiment, puis qu’ils ne « font qu’un » tout au long de leur vie et qu’ils seront heureux jusqu’à la fin de cette vie idyllique. Ils nous disent aussi qu’il n’existe qu’une seule personne au monde pour nous « compléter » : c’est effrayant ! (...) Lire la suite
>

Amour, fusion et dépendance

Immaturité et dépendance Le plus frappant, dans l’immaturité affective, c’est la dépendance — un synonyme la plupart du temps. Tout comportement de dépendance (dans une relation, amoureuse ou amicale) est un symptôme d’immaturité affective. Car, comme il y a confusion entre état amoureux et amour, il y a aussi confusion entre dépendance et amour. Dire : « Je ne peux vivre sans toi » est une preuve de dépendance et non d’amour. Lorsqu’une personne adulte et en bonne santé a besoin de quelqu’un pour (...) Lire la suite
>

Comment réagir au comportement d’une personne immature affectivement ?

Comprendre la problématique de cette personne Déjà, il faut bien garder à l’esprit que l’immaturité affective est inscrite dans l’histoire de la personne qui n’aura pas reçu (ou le croit-elle) suffisamment d’amour de ses parents, ou pour qui la rupture avec la mère aura été trop douloureuse car pas assez progressive pour que l’enfant soit sécurisé sur l’amour qu’elle lui portait. Elle est devenue adulte tout en manquant singulièrement d’estime de soi, du sentiment d’être aimée et aimable. Elle est donc en (...) Lire la suite
 
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé