• Pour nous, les femmes
  • Pour nous, les hommes
  • Lov'thèque
    fin-menu
  • Conseils Personnalisés

    Une équipe de conseillers
    certifiés Love Intelligence®

    Un accompagnement en conseils
    clairs et concrets depuis 10 ans

    Notre longue réponse à votre
    description de situation
    Équipe Love Intelligence
  • 5 Déclics pour
    SORTIR DU CÉLIBAT
    La méthode Florence

    Trouver l'amour est une question de déclics sur soi


    Redevenez maître d'une vie amoureuse épanouie.

    La Méthode Florence vous aide à provoquer les déclics que vous n'aviez pas encore réveillés.

    Confiance
    12500 PERSONNES
    qui nous ont fait confiance
    Confiance
    8 PERSONNES SUR 10
    débutent une relation sérieuse
    dans les 4 mois
    Je découvre la Méthode et reçois le détail par mail
  • Heureux à deux
    JE RENFORCE MON COUPLE
    New couple

    Vous-voulez redécouvrir et renforcer votre relation ?


    Lovers Letter

    DÉCOUVREZ LA LOVERS LETTERS :

    15 min par semaine pour que l'amour grandisse avec le temps, et non l'inverse.

    Laissez vous surprendre par votre couple !

    E-mail
    COMMENT ÇA MARCHE ?

Dans un couple, y a-t-il forcément un partenaire qui aime plus que l’autre ?

Dans cette rubrique

>

Introduction

Souvent, au terme d’une relation, on entend l’un des partenaires se livrer d’un « De toutes façons, je l’ai toujours davantage aimée qu’elle ne m’a aimé. Et ça me convenait plutôt… » D’où vient cette impression, cette croyance même, qu’un amour n’est jamais partagé de façon totalement équitable, que l’un des deux se résigne à une relation avec une personne qu’il apprécie, qu’il estime, mais qu’il n’aime pas autant qu’il devrait ? Décryptage. Découvrez tous les secrets des couples heureux Toutes les questions à (...) Lire la suite
>

Les origines d’une telle croyance

Une croyance si fréquente qu’on peut se demander sur quoi elle est fondée. Le modèle de couple parental Certaines personnes ont ainsi pu constater que l’un de leurs parents aimait davantage que l’autre. Elles en ont conclu que c’était la norme et ont intégré cette observation comme une vérité sans y réfléchir, qu’il s’agisse d’une vérité ou d’une interprétation du comportement de leurs parents l’un envers l’autre. Un manque profond d’estime de soi Ces personnes en arrivent alors très vite à cette conclusion (...) Lire la suite
>

6 étapes pour lutter contre cette « croyance-vérité »

Bien la repérer, en connaître et reconnaître l’existence. Se demander d’où elle vient : de l’observation du couple parental ? D’expériences antérieures ? Du manque d’estime de soi ? Lorsque l’origine en est connue, se questionner sur sa véracité : regarder autour de soi avec lucidité, sans a priori ; en parler à des ami(e)s qui ne partagent pas cette idée ; en parler à un spécialiste. Se demander si l’on ne met pas tout en œuvre, inconsciemment, pour la confirmer, la renforcer. Déterminer avec toute (...) Lire la suite
>

Conclusion

Le sentiment qu’un des partenaires aime plus que l’autre relève donc essentiellement d’une croyance, aux fondements divers. Si cette croyance vous vient, posez-vous les bonnes questions et surtout, gardez en tête qu’une relation ne peut fonctionner à long terme que dans le respect et l’équité des deux partenaires. Tous nos conseils pour vivre heureux en amour : Découvrez tous les secrets des couples heureux Toutes les questions à se poser pour savoir si vous êtes vraiment (...) Lire la suite
 
 
| Suivre la vie du site paiement sécurisé